Pour transporter l’eau de votre puits jusqu’au sommet, vous aurez (dans la plupart des cas) besoin d’une pompe de jardin. Cependant, toutes les pompes ne sont pas identiques et vous devez les adapter à votre puits.

La pompe de puits – un aperçu général

La pompe manuelle à balancier est une pompe d’aspiration et ne nécessite pas de moteur. Ses composants les plus importants sont le levier à main, un cylindre, un piston à l’intérieur et une vanne à bille.

Comment fonctionne cette pompe ? Vous pompez et déplacez le piston de haut en bas. Un mouvement vers le haut crée une pression négative dans le cylindre, la vanne à bille s’ouvre et l’eau s’écoule, est aspirée. Si le piston redescend, la vanne se ferme et l’eau est pompée.

L’inconvénient ? La pompe manuelle n’est pas très puissante et ne pompe l’eau qu’à une profondeur de 8 m.Pompe

Pour votre puits : la pompe centrifuge auto-amorçante

La pompe centrifuge auto-amorçante est capable d’auto-amorcer l’eau et de purger la conduite d’aspiration de la pompe sans équipement auxiliaire supplémentaire. En revanche, la pompe centrifuge à amorçage normal nécessite une intervention externe avant le démarrage initial. La pompe et la conduite d’aspiration doivent être entièrement remplies d’eau. En outre, un clapet anti-retour supplémentaire est nécessaire sur la face inférieure de la conduite d’aspiration, car c’est le seul moyen de garantir que le liquide reste dans le boîtier même après l’arrêt de la pompe. La pompe centrifuge auto-amorçante le fait toute seule. Cependant, il est également doté d’un dispositif d’auto-amorçage intégré, ce qui lui permet de fonctionner un peu plus fort et de ne pas avoir un rendement très élevé. Tout comme la pompe manuelle à balancier, elle est capable d’amener les eaux souterraines d’une profondeur d’environ 8 m à la surface.